Le sommeil de l’enfant

Dès sa naissance, l’enfant a besoin de dormir sereinement (et nous donc lol). Mais comme tout, chaque enfant a son propre rythme et il ne fera pas forcément “ses” nuits tout de suite 🙂 certains enfants se réveilleront toutes les heures, d’autres toutes les deux heures, d’autres encore seulement deux fois par nuit (comme la mienne).
Mais peu importe, le plus important est que l’enfant ait un sommeil serein au maximum du possible et sa dose d’heures si j’ose dire 🙂

Comment y veiller ? Je vais vous raconter notre rituel du coucher, même quand ma puce n’avait que quelques mois. Tout simple 🙂 on change la couche, on la met en pyjama (+ surpyjama, elle ne supportait plus la gigoteuse qui l’empêchait dans ses déplacements), on lit quelques livres à la lueur d’une faible lumière et on passe au biberon d’avant dodo. Ma puce s’est toujours endormie après un bon biberon et depuis un mois environ (depuis ses 20 mois donc) elle a même instauré un rituel supplémentaire. Elle boit un biberon d’eau, puis s’arrête (ou le fini) et demande à ce que je le remplisse à nouveau. Pendant que je le fais, elle s’enfuit de son lit à quatre pattes (elle dort dans un lit au sol depuis septembre 2016) et se cache derrière moi. Je fais mine de ne pas la voir, je la cherche en disant “où est Léana, Léana, où es-tu ma puce ?” et dès que je la retrouve, elle crie de joie et se rue sur moi pour fermer son biberon elle-même. On reprend ensuite avec ce deuxième biberon, puis c’est câlin câlin câlin jusqu’à ce qu’elle s’endorme, car ma puce ne s’endort pas seule, non, et tant pis !

Parfois, tout ce rituel (à partir de la lecture) prend 45 minutes voir 1 heure, parfois 30 minutes, c’est elle qui décide. Car après tout, si nous, nous n’avons pas envie de dormir, personne ne nous force ! Parfois, il est difficile de trouver le sommeil, même quand on est fatigués, alors je ne la pousse pas, je la laisse. Bien sûr si elle fait la folle, je lui dit “Léana il est l’heure de dormir, calme-toi chérie”. Bien souvent, elle se relève, et vient se jeter dans mes bras pour faire un câlin et un bisous, et je vois bien que ça l’aide à s’endormir sereinement :).

En dehors du rituel du sommeil où certains s’endormiront seuls dès leur “plus jeune âge” et d’autres auront besoin de leur parent à trois ans passé, il y a aussi l’histoire des “gros dormeurs”. Il y a des enfants qui sont de gros dormeurs, d’autres de petits dormeurs. Eh bien Léana a toujours été une petite dormeuse… A l’heure actuelle (elle a presque 22 mois), elle dort 1h-1h30 l’après midi, et… de 22h à 7-8h le matin. Donc maximum 10h de sommeil pour la nuit et 1h-1h30 l’après midi. Quand elle se lève avant 7h30, elle a souvent besoin de faire une petite sieste de 30 minutes le matin, mais sinon à partir d’un lever à 7h30, elle ne montre aucun signe de fatigue avant 14h-14h30 !

On conseille souvent qu’un enfant de plus d’un an dorme au moins 12h par nuit, mais selon moi, cela reste dépendant de chaque enfant. Il faut surtout veiller à ce que l’enfant ait un sommeil serein, et le reste, nous voyons très rapidement si l’enfant est fatigué ou non 😉 grognons, des colères pour un rien, bref, je ne vous fais pas un dessin !

Pour résumer, selon moi l’endormissement est la clé pour une nuit sereine, et avant d’endormir Léana, je lui rappelle toutes les bonnes choses de la journée, et lui raconte les choses que nous avons prévu le lendemain. Cela l’aide à se projeter, cela fait fonctionner sa mémoire et j’en suis sûre, ça l’aide à faire de beaux rêves 🙂

J’en ai fini pour ce “pâté”, j’espère que cela vous plaira ! N’hésitez pas à partager votre expérience, vos rituels du coucher, que ce soit ici sur le blog ou sur Facebook 😉

0 0 voter
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments