L’instruction menée par l’enfant

L’instruction menée par l’enfant. Ne cherchez pas, c’est un terme que j’ai trouvé un soir où je cogitais sur un article à vous “pondre” lol. Et j’ai eu cette idée, de vous présenter ce qui selon moi est un point essentiel.

Comme vous le savez déjà, Léana est avide d’apprendre… Elle apprend très facilement, très rapidement, trop rapidement même. Pour moi, maman qui adore apprendre des choses à ma fille, c’est un bonheur. MAIS qu’elle apprenne trop vite, c’est une frustration. Surtout qu’une fois qu’elle connait quelque chose, elle veut passer à autre chose… Heureusement depuis quelques mois, elle prend plaisir à refaire des jeux qu’elle connait pourtant par coeur 🙂

Bref, revenons-en au coeur du sujet ! L’instruction menée par l’enfant… pour moi c’est essentiel que ce soit l’enfant qui montre de l’intérêt pour l’apprentissage, et pas l’adulte qui “impose” son apprentissage. À l’inverse, il ne faut pas s’empêcher de répondre à l’envie d’apprendre d’un enfant, même s’il n’a “pas encore l’âge”, comme Léana et l’alphabet par exemple.

N’ayez pas peur de pousser votre enfant, s’il ne veut pas/plus apprendre ce domaine-là (alphabet, les animaux, les véhicules, et j’en passe), il ne se forcera pas pour vous faire plaisir ! Laissez-vous du temps, laissez-lui du temps, préparez un petit temps de jeu chaque jour et variez les plaisirs 🙂 L’univers est tellement vaste que même avec peu de “matériel” et au final, d’argent dépensé, on peut proposer un panel presque infini à l’enfant 🙂

Pour être franche avec vous, j’ai des jeux que j’ai proposé à Léana la pensant voulant approfondir ce point ou le découvrir et au final, ils prennent la poussière. Mais je les laisse à sa disposition, elle y reviendra (ou pas) plus tard. Un exemple ? Pour Noël dernier, nous lui avons offert la tablette Dokeo que je vous présenterai bientôt. Eh bien dès qu’on le proposait à Léana elle pleurait et refusait de l’utiliser. Donc nous avons très rapidement arrêté de lui proposé, et la tablette a pris la poussière dans une de ses boites. Et depuis maintenant deux semaines, elle va la chercher d’elle même, installe une fiche, et joue toute seule !

Chaque enfant a ses propres centres d’intérêts et il découle de ça son envie d’apprendre un domaine ou un autre. Ne vous inquiétez donc pas si “l’enfant du voisin” sait déjà compter jusqu’à 30 et que votre enfant passe ses journées à sauter dans tous les sens, ils ont juste des points d’intérêts différents ;). Certains enfants de deux ans par exemple auront la tête dans les étoiles et seront passionnés par les constellations, d’autres resteront au raz des pâquerettes et préfèreront découvrir les fleurs, les animaux ou encore les engins de chantier, tout cela fait parti des goûts et des couleurs et c’est donc là que j’insiste sur le fait de ne pas vous poser de questions. Si vous pensez que c’est un jeu qui peut plaire à votre enfant et qui est “bien fait”, n’hésitez pas, suivez votre intuition et laissez votre enfant décider du moment où il aura envie de l’utiliser 🙂

0 0 voter
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments